CE BLOG EST-IL FAIT POUR VOUS ?

 

Wow !

Au moment où je m’apprête à écrire ces lignes, sur ce tout nouveau blog de coaching photo, l’émotion me gagne, car j’ai conscience que ce sont les prémices d’une aventure qui, si tout va bien, va nous mener très loin !

Et ce moment, je l’attendais depuis si longtemps !

Pourtant, le pari semble un peu fou : encore un blog (et une chaîne associée) sur la photo !

Et, un blog qui, de surcroît, et contre toute attente, va à l’encontre de l’idée commune sur ce que doit être l’apprentissage de la photo !

 

Il répond à une demande

 

Paradoxalement, je ne suis pas plus inquiet que cela, car la création de ce blog n’est pas due au hasard : elle répond à une demande, maintes fois formulées par mes élèves dans le cadre de mes interventions, formations et divers ateliers photographiques.

Et cette demande, c’est qu’on s’occupe vraiment d’eux, c’est d’être accompagnés, c’est qu’on réponde au plus vite à leurs interrogations, qu’on les aide à se sortir de situations qu’ils ne maitrisent pas, et surtout qu’on les aide à progresser vraiment et rapidement.

Si c’est votre cas, alors ce blog est fait pour vous !

 

C’est un blog de coaching photo

 

Et en cela, ce blog n’est pas un énième blog sur la photo : il s’agit bien d’un blog de coaching photo !

Sauf si vous découvrez totalement la photographie, vous avez déjà sûrement cherché à vous former. Vous avez acheté des livres et des ebooks, que vous avez lus consciencieusement, vous vous êtes inscrits à des blogs ou à des formations, vous avez même probablement accumulé des connaissances théoriques parfois impressionnantes dont vous êtes fiers.

Pourtant, vous avez l’impression de faire du sur-place, de répéter toujours les mêmes « erreurs », de produire des photos banales, très éloignées de vos espérances. Vous constatez toujours un écart entre ce que vous vouliez photographier, ce que vous photographiez réellement et le rendu final.

Déception ! Frustration : vous avez la « haine » de supprimer des photos qui aurait pu être excellentes !

 

VOTRE APPAREIL EST-IL PLUS IMPORTANT QUE VOUS ?

 

Quand les photos sont ratées, c’est forcément de sa faute…

 

Vous pensez peut-être que la raison de cet écart ne peut venir que d’un matériel insuffisant (« Ah, si j’avais eu le 70-200 mm ! ») ou d’un manque de maîtrise de votre part (« Ah, si j’avais su passer en mode Manuel, ma photo aurait été bien meilleure ! »)

C’est pourquoi, lorsque je demande à mes nouveaux élèves ce qui, à leurs yeux, pourrait résoudre leur problème, une grande majorité me répond immanquablement que ce serait d’avoir un « meilleur » appareil ou du « meilleur » matériel, ou « plus » de matériel, et de savoir mieux s’en servir.

Ce qui revient à dire que s’ils avaient les moyens de s’offrir l’appareil ou le matériel le plus sophistiqué, ils seraient de meilleurs photographes, ce qui, vous en conviendrez, n’a pas beaucoup de sens !

D’ailleurs, c’est généralement à ce moment-là que je sors mon téléphone portable et que je leur montre l’une des dernières photos que j’ai prise avec, comme celle-ci par exemple :

église pour coaching photo

Certes ce n’est pas la photo du siècle, mais c’est une photo correctement cadrée et composée : ils se rendent alors à l’évidence que ce n’est pas du « meilleur » matériel ou « plus » de matériel qui permet d’obtenir de bonnes photos, mais bien le photographe !

 

Redonnez sa juste place à votre matériel

 

Le langage est symptomatique à cet égard : ne dit-on pas souvent, en parlant de son appareil qu’IL prend de bonnes photos…

Il est vrai que techniquement, dans des conditions standards, les appareils modernes assurent une relative bonne exposition du sujet. Mais dès que les conditions deviennent plus critiques (manque de luminosité, contre-jour, prédominance de valeurs très claires ou très sombres dans le cadre, par exemple), IL ne sait plus très bien comment réagir et vous risquez fort d’obtenir des photos décevantes, soit grisâtres, soit surexposées, soit sous-exposées : ça vous dit quelque chose ?

En outre, une « bonne photo » ne se résume pas à une « bonne exposition ». Beaucoup d’autres facteurs entrent en compte, comme le cadrage, la composition, la gestion de la lumière (quantitativement et qualitativement), la gestion du fond, etc., facteurs qu’IL ne peut pas gérer à votre place : c’est bien au photographe que revient le soin de décider du moment et du lieu pour déclencher, du résultat qu’il souhaite obtenir et des moyens à mettre en œuvre pour y parvenir !

En réalité, vous ne le saviez peut-être pas, mais IL a vraiment besoin de VOUS pour réussir ses – euh, non pardon – vos photos !

Le choix du matériel et de ses réglages fait évidemment partie de ces moyens. Et, s’il est vrai que l’appareil apporte sa contribution à la réussite d’une photo (certaines photos ne pourraient pas être réalisées sans matériel ni réglages adaptés),  ce n’est qu’une contribution : c’est bien le photographe qui est responsable de sa photo.

 

LES MÉTHODES D’APPRENTISSAGE SONT IMPERSONNELLES ET INADAPTÉES

 

Alors pourquoi une telle focalisation sur le matériel et son usage ?

D’abord parce que la publicité est passée par là, dont les vendeurs se font le relais : « achetez l’appareil avec 24 M de pixels au lieu de celui avec « seulement » 16 M, vos photos seront bien meilleures ! ». Argument qui, soit dit en passant, n’a aucun sens : ce n’est pas le nombre de pixels qui compte, mais la taille du capteur.

Mais aussi et surtout parce que, dans notre pays cartésien, nous sommes conditionnés par ce fonctionnement de l’apprentissage qui consiste à toujours mettre la théorie avant la pratique.

C’est ce qui fait qu’en langues étrangères, la grammaire est à l’honneur et qu’on apprend des listes de mots par cœur avant de commencer à parler.

C’est ce qui fait qu’en musique on pratique le solfège au lieu de passer plus de temps sur son instrument.

Et c’est ce qui fait qu’en photo la technique est mise en avant, au détriment de l’expression qui est pourtant sa raison d’être.

La plupart des tutos et des formations se focalisent sur des problèmes avant tout techniques, qui sont des éléments concrets, tangibles, finalement assez faciles à enseigner et ne prêtant à aucun débat.

 

Une routine installée…

 

Pourquoi ? Parce que cela correspond à une certaine attente du public, qui, formaté depuis son enfance sur ce mode d’apprentissage, ne conçoit pas que l’on puisse apprendre autrement, et ce même s’il constate que les résultats ne sont pas souvent ceux espérés : les français ne sont pas réputés pour l’excellence du maniement des langues étrangères, et vous savez que vous n’êtes pas un meilleur photographe parce que vous avez visionné des heures de tutos !

Je reste même perplexe sur cet argument de vente de la quasi totalité de mes confrères qui se fixe comme objectif de réussir à vous « libérer du mode automatique » pour vous faire passer au mode Manuel, le plus vite possible, en parfois quelques heures seulement (c’est à celui qui y réussira le plus vite !) et qui vous assurent que grâce à cela, vous serez de meilleurs photographes, alors qu’eux-mêmes ne l’utilisent pas plus souvent que cela…

 

…qui oublie l’essentiel

 

Je ne dis pas que le contenu de leurs cours est mauvais. J’en ai même trouvé d’excellents. Je dis simplement que cette façon d’apprendre prend les choses à l’envers, ralentit votre progression et oublie l’essentiel : vous !

Et lorsqu’ils abordent les questions qui vous concernent directement, celles qui relèvent de votre seule initiative (hormis le choix du matériel adapté et du réglage de votre appareil), et qui  contribuent, bien davantage que la technique, à la réussite de vos photos, c’est souvent du bout des lèvres, comme un passage obligé sur lequel on n’insiste pas : dans tous ces tutos, ou toutes ces formations, la technique finit toujours par primer sur l’esthétique, oubliant parfois que la photo, c’est avant tout de l’art…

Certains tutos ou blogs font des efforts sur ces questions mais, pour se démarquer, choisissent d’emprunter un ton faussement décontracté, cool, sympa, rigolo, qui ne trompe personne, ou, au contraire, se prennent très au sérieux : vous allez voir, moi je sais, et je vais vous apprendre !…

 

Aiguisez votre regard

 

De surcroît, photographier, ce n’est pas appliquer des recettes : c’est partager sa vision de ce qui nous entoure, partager ses émotions. C’est une recherche personnelle, perpétuelle, même quand il ne s’agit que de photographier un monument ou le petit devant le sapin de Noël : pourquoi s’interdire l’originalité avec ce genre de photos ?

C’est pourquoi même un total débutant peut et doit se concentrer sur cette question : après avoir réglé les problèmes de mise au point pour éviter d’avoir trop de photos floues, il doit immédiatement apprendre à aiguiser son regard, à stimuler sa curiosité et sa créativité, à faire des choix avant tout esthétiques plutôt que techniques pour exprimer sa vision des choses.

 

CE QUE VA VOUS APPORTER CE BLOG

 

C’est justement ce que ce blog de coaching photo, s’est donné pour mission de réaliser :

  • vous aider à réveiller le photographe qui est en vous en vous accompagnant tout au long de votre apprentissage, quel que soit votre niveau, sans démagogie ni condescendance
  • avec un parti-pris assumé : celui de toujours privilégier l’esthétique et l’émotion à la technique, cette dernière ne venant en renfort que lorsque cela est nécessaire, et pas avant.

L’esthétique et l’émotion avant la technique

 

Non pas que la technique et le matériel ne sont pas importants : en tant que photographe professionnel, je serais malhonnête de prétendre cela.

Ces questions seront donc abordées, mais seulement quand cela sera nécessaire, au fur et à mesure des besoins, et pas avant. Elles seront une composante inévitable de votre apprentissage. Mais elles seront situées dans leur contexte : en comprenant concrètement en quoi elles peuvent vous servir, vous les assimilerez naturellement, sans effort, et vous serez capable de les réutiliser dans d’autres contextes parce que vous en aurez compris le principe et la finalité.

Cette démarche vous fera progresser beaucoup plus vite que ce que vous pourriez même l’imaginer : croyez-en mes trente années d’expérience comme formateur photo !

Si vous êtes encore un peu sceptiques, regardez plutôt cette petite vidéo sur notre chaîne « coaching-photo » et voyez comment, en moins de 5 minutes, vous pouvez réaliser des progrès considérables sans matériel ni connaissance technique particulière :  https://youtu.be/JC0uJKCDWwQ

 

 Incitations à pratiquer

 

Notre but est également que vous sortiez le plus souvent possible avec votre appareil, même un simple téléphone portable, pour prendre des photos en appliquant les conseils que nous vous aurons prodigué : ce faisant, nous vous garantissons des progrès extrêmement rapides !

Si vous ne deviez retenir qu’une seule règle pour apprendre la photographie, ce serait celle-ci : pho-to-gra-phiez ! C’est la règle absolue, la règle d’or, la règle incontournable, celle sans laquelle  la photographie n’est qu’un divertissement de salon plutôt qu’une expérience sensible et humaine.

Pour ce faire, nous vous donnerons des méthodes, des exercices courts à réaliser (pour tenir compte de vos disponibilités) et vous proposerons des défis à relever: tout sera fait pour vous mettre en mouvement et ne plus vous arrêter !

D’ailleurs sortez l’appareil, là, tout de suite, maintenant, posez-vous à un endroit et shootez !

 

La photo sans complexe

 

C’est justement le slogan de ce blog de coaching photo !

Touts les articles de ce blog et toutes les vidéos de la chaîne vous inciteront à chercher, expérimenter, découvrir, à oser tous les sujets, tous les cadrages, à aller vers les gens, à les photographier, à être décalés, à inventer vos propres règles et à ne pas les respecter, à aiguiser votre curiosité, et être ouverts à tous les champs du possible : là est le secret d’un apprentissage rapide et enrichissant.

Et, encore une fois, ne vous posez pas, a priori, de questions techniques : photographiez avec envie, gourmandise, avidité et passion. Ne vous inquiétez pas, les questions techniques seront résolues au fur et à mesure : ne les laissez surtout pas briser votre élan !

 

Du vrai coaching photo !

 

Ce parti-pris et cette démarche dynamique d’incitation demande un fort accompagnement : c’est d’ailleurs peut-être aussi pour cela que mes confrères n’adoptent pas, ou peu, ce type d’apprentissage.

Ça tombe bien : l’accompagnement est le cœur de notre activité sur ce blog, notre raison d’être, notre vocation.

Notre ? Oui, car en fonction du volume des demandes, je constituerai une équipe autour de moi, pour mieux vous accompagner.

 

Une équipe à votre écoute

D’abord, nous serons à votre écoute et réactifs pour répondre rapidement à telle ou telle demande. Cela pourra se faire via les commentaires, par mail, téléphone, Facetime ou Skype, la création de petites vidéos, etc., en fonction de vos besoins.

Nous répondrons à toutes vos questions, quel que soit votre niveau et nous les reporterons dans une FAQ pour que chacun puisse avoir accès aux réponses le jour où il en aura besoin.

 

Des outils de partage

Ensuite, ce blog vous offre l’opportunité de montrer vos photos, avec vos propres commentaires : nous vous expliquerons comment faire dans un prochain article.

Tous les mois, nous mettrons en ligne une nouvelle galerie alimentée par les meilleures photos de « défi ».

Tout le monde pourra commenter ces photos, donner son avis, proposer des pistes d’améliorations.

Nous serons vigilants sur la qualité de ces commentaires qui se devront de rester courtois, constructifs et utiles.

Bien entendu, l’équipe fera également des commentaires.

 

La prise en compte de votre travail

Mais nous ferons mieux : avec votre accord, nous analyserons quelques photos, un peu à la manière de ce qui a été fait pour « la photo de Manue » sur la chaîne associée coaching-photo : https://youtu.be/z3yRwccKfuw

Une page rassemblera toutes les photos analysées avec un lien pour accéder directement aux analyses.

Enfin, nous mettrons en place un parcours d’apprentissage spécial « débutants », pour apprendre dans le bon ordre, avec une progression pensée spécialement pour eux.

 

CONCLUSION

 

Ainsi, grâce à cette démarche, ces outils et ce dispositif, apprendre la photo n’aura jamais été aussi facile et « fun ».

Nous souhaitons vraiment offrir au plus grand nombre une approche de la photo décomplexée, vivante, loin de tout académisme, et cela même si, est-il besoin de le préciser, nos interventions seront celles de vrais pros, expérimentés et pédagogues, qui mettent toute leur expertise à votre service pour le bonheur du partage et de la transmission.

Alors photographiez, osez, et n’oubliez pas : la photo doit être un plaisir !

Amusez vous !

belles pour coaching photo

 

Et pour vous donner encore plus le sourire,

nous vous offrons un ebook gratuit

en guise de cadeau de bienvenue !

 

Cet ebook « Des belles photos tout de suite » est le premier tome de la collection « Réveillez le photographe qui est en vous ! ».

 

couverture réveillez t1

Pour profitez de ce cadeau, il vous suffit de cliquer sur ce lien et de me communiquer l’adresse à laquelle je dois vous l’envoyer : http://coachingphotoenligne.fr/cadeau-bienvenue-blog/

Vous serez alors automatiquement inscrits sur la liste de la newsletter du blog pour être tenus informés de son activité.

Vous aimez nos articles ?

En cadeau de bienvenue, recevez gratuitement notre ebook "Des belles photos tout de suite" : un guide pratique de 64 pages qui va vous permettre d'améliorer rapidement votre production photographique !


 

You have Successfully Subscribed!