A propos des lignes

Caractéristiques des lignes

La plupart des lignes que nous rencontrons sont celles crées par l’homme, en architecture notamment. Elles permettent la réalisation de photos très graphiques.

A l’état naturel, les lignes sont souvent la résultante de la rencontre entre zones de forts contrastes.

Contrastes entre ombre et lumière, couleurs, formes, textures, etc.

Suivant leur taille et leur position dans l’image elles peuvent revêtir des expressions différentes, comme la force ou la fragilité par exemple.

Les lignes peuvent être réelles ou induites, comme dans cette photo où les lignes horizontales et verticales sont bien réelles, et où la ligne courbe est induite par la position respective des touristes (nous avons déjà parlé de ce phénomène dans l’article sur les points).

 

Le sens de lecture d’une image

 

Dans notre culture, la lecture d’une image s’effectue dans le sens habituel de lecture, c’est à dire en ligne droite, de gauche à droite.

Mais comme notre champ de vision nette est assez étroit, l’œil ne peut pas lire l’image en une fois. Une fois arrivé sur le bord droit de l’image, il est donc obligé de revenir à gauche, en diagonale, puis de repartir vers la droite.

On appelle cela un balayage en Z.

Sur une image au format paysage, la lecture s’effectue en 2 ou 3 balayages.

Sur une image au format portrait, il faut davantage de balayages, ce qui nécessite davantage d’efforts pour l’appréhender complètement.

 

A quoi servent les lignes ?

 

Les lignes servent principalement à deux choses.

 

Les lignes structurent l’image

 

Le balayage en Z, avant de se heurter aux bords du cadre, se heurtent aux lignes contenues dans l’image et en structurent la lecture.

Prenons cette photo par exemple : le regard est bloqué par la ligne formée par la chaîne. Tout ce qui se trouve à droite de celle-ci sera ignoré.

Maintenant, regardez l’image suivante : le regard ne se fixe que sur la partie claire de l’image, non seulement parce qu’elle est claire, mais aussi parce que les lignes de contrastes des tons, à droite et en bas, cantonnent le regard dans cette zone.

La lecture de l’image peut non seulement être cantonnée dans une zone, comme dans l’exemple précédent, mais peut même être bloquée, comme dans cette photo où la lecture commence avec le haut de la balustrade, toute la partie supérieure étant ignorée. Essayez de lire au-dessus de la balustrade : votre œil reviendra systématiquement voir la plage et les personnages en contre-jour !

Dans certains cas, les lignes peuvent même quadriller l’image de telle sorte que le regard ne peut circuler que de zone en zone, sans pouvoir embrasser l’image dans son entier :

 

Les lignes dirigent le regard

 

A contrario, les lignes peuvent également conduire naturellement le regard à l’endroit souhaité sur l’image (généralement le sujet). On les appelle les « lignes directrices »

Sur cette photo panoramique par exemple, les diagonales de l’image conduisent toutes à l’entrée du chenal du port.

 

Les lignes droites

Les lignes de référence sont celles du cadre de l’image

 

C’est pourquoi toute ligne qui sera parallèle à l’un des bords du cadre donnera une sensation de stabilité.

Au format paysage le bas du cadre est la base de la composition et toute ligne qui s’y réfère accentue l’impression de stabilité, comme dans cette photo par exemple, où toutes les zones de contact entre les différents plans, ainsi que la ligne créée par l’alignement des bateaux, créent des lignes horizontales successives qui lui confèrent une certaine quiétude :

Au format portrait, ce sont les lignes verticales qui structurent l’image, qui lui donnent de la force et du caractère.

A contrario, toute ligne quittant ce parallélisme introduit du dynamisme et du mouvement à l’image, et ce d’une manière d’autant plus importante que l’angle formé avec les bords du cadre est important.

Sortant du champ de la gravité, elles peuvent donner un caractère d’instabilité à l’image, comme dans cette photo constituée uniquement de lignes, où les deux diagonales, l’une montante et l’autre descendante, créent comme une sorte de mouvement perpétuel :

Cas particulier : la perspective

 

Le problème, pour un photographe, c’est de transcrire une réalité en trois dimensions sur une feuille de papier qui n’en comporte que deux.

Ce problème a été résolu par les peintres du Quattrocento qui ont inventé la perspective.

La perspective est créée par deux lignes qui se rejoignent en un point que l’on appelle le « point de fuite ».

L’exemple le plus classique est celui des rails de chemin de fer qui semblent se rejoindre. Mais deux diagonales qui convergent vers un point de fuite donnent le même effet.

 

Les lignes courbes

 

On peut voir les lignes courbes comme une série de petites lignes diagonales juxtaposées et changeant d’angle l’une à la suite de l’autre.

Les lignes courbes s’affranchissent de la comparaison avec les bords du cadre, car, par définition, leur caractéristique est de présenter un changement de direction progressif qui induit une plus grande impression de mouvement.

Les lignes courbes sont fluides, douces, élégantes.

Elles peuvent, comme les diagonales, induire une perspective et dirigent le regard avec subtilité :

Les courbes concentriques se renforcent mutuellement et donnent une impression de mouvement prononcée.

Résumons :

  1. Les lignes servent à structurer l’image et à diriger le regard vers le sujet
  2. Les lignes droites parallèles aux bords donnent une impression de stabilité, contrairement aux diagonales, qui créent de l’instabilité mais donnent du dynamisme à l’image
  3. Les lignes courbes donnent une impression de fluidité et apportent une touche d’élégance aux images

Et maintenant ?

Prenez votre appareil avec vous et sortez prendre des photos dans lesquelles vous incorporerez des lignes !

Puis envoyez moi les liens de vos photos : nous pourrons les montrer dans ce blog !

Vous aimez nos articles ?

En cadeau de bienvenue, recevez gratuitement notre ebook "Des belles photos tout de suite" : un guide pratique de 64 pages qui va vous permettre d'améliorer rapidement votre production photographique !


 

You have Successfully Subscribed!