LA SYMETRIE

 

Qu’est-ce que la symétrie ?

 

On parle de symétrie lorsque le milieu du sujet se trouve au milieu de l’image et les éléments qui composent l’image sont identiques de part et d’autre de cette ligne.

 

Elle ne se trouve pas à l’état naturel : c’est notre regard, celui de l’artiste en particulier, qui place les différents éléments dans le cadre de façon à la créer.

Il s’agit donc d’une composition totalement formelle qui, à ce titre, se doit d’être parfaite.

 

L’axe est vertical

 

Quand on parle de symétrie, c’est à la symétrie gauche-droite de l’image que l’on pense.

Comme nous l’avons vu, celle-ci se doit d’être parfaite. Un léger décalage est cependant acceptable dès lors que l’équilibre de l’ensemble de la composition n’en est pas affecté.

Dans cette photo par exemple, la volonté de créer une symétrie est claire et évidente. Pourtant les rayons de la roue ne sont pas répartis d’une manière uniforme de part et d’autre de l’obélisque. Il aurait fallu rester beaucoup plus longtemps et multiplier les essais pour que cela soit le cas !

 

Dans cet autre exemple, je n’ai pas pu aligner à la perfection le milieu de la toiture, du vitrail, de l’orgue et celui de l’autel. Ce n’est pas faute de m’être appliqué, mais les éléments sont implantés de telle manière que la symétrie est tout simplement impossible à établir.

Malgré tout, le décalage étant assez faible, cela fonctionne plutôt bien et l’ensemble de l’image dégage l’impression harmonieuse qu’elle est censée susciter.

 

Les fausses symétries

 

Par extension, il arrive que l’on capte des images qui ressemblent à des symétries, bien qu’elles n’en soient pas.

Dans cette cathédrale par exemple, les voûtes ne se correspondent pas de part et d’autre du pilier. Cependant, l’impression de symétrie est intacte, créée par l’axe fort du pilier central qui sépare clairement l’image en deux.

 

Dans cette autre photo, c’est l’ouverture des cartons de planches de BD qui créent la symétrie, avec la personne comme axe (presque) central. L’idée de symétrie est présente, même si formellement cela n’en est pas une.

 

L’axe est horizontal

 

Dans ce cas de figure, les éléments ne se répondent pas de gauche à droite mais de bas en haut.

Ce cas de figure se rencontre rarement, mais les reflets, lorsque la ligne de séparation est placée bien au milieu de l’image, en sont un exemple classique.

 

 

 

Résumons :

  1.  La symétrie est une composition formelle
  2. Elle se doit d’être la plus parfaite possible mais si le sujet est bien traité, un léger décalage reste acceptable
  3. Elle peut ne pas être réelle tout en en ayant l’aspect
  4. Son axe peut être vertical ou horizontal

 

Et maintenant ?

 

Prenez votre appareil avec vous et sortez prendre des photos de symétries !

Encore une fois, pas besoin de « faire des trucs d’intellos » ! La photo doit rester un plaisir. Appliquez-vous cependant car la symétrie est une forme exigeante !

 

Puis envoyez-moi vos photos : nous les publierons dans ce blog !

Vous aimez nos articles ?

En cadeau de bienvenue, recevez gratuitement notre ebook "Des belles photos tout de suite" : un guide pratique de 64 pages qui va vous permettre d'améliorer rapidement votre production photographique !


 

You have Successfully Subscribed!