ABSTRACTION ET PHOTOGRAPHIE

 

Définition

 

Dans mon article « Quel est le sujet ? » (http://coachingphotoenligne.fr/quel-est-le-sujet/), j’expliquais que le sujet d’une photo pouvait aller jusqu’à une certaine abstraction, c’est à dire que les éléments qui la composent n’étaient utilisés que comme faire-valoir d’une image qui se revendique avant tout comme une création artistique.

Pour dire les choses autrement, des images abstraites sont des images qui perdent tout lien avec la réalité : le sujet n’est pas directement reconnaissable et plus le lien est distant, plus l’œuvre est une abstraction.

Dans cette photo, on reconnaît bien les œufs : cette image n’est pas une abstraction, même si elle est traitée d’une manière inhabituelle.

Dans cette autre photo, le niveau d’abstraction est plus élevé : il n’est pas forcément évident qu’il s’agisse d’un œuf.

 

 

 

Le photographe et l’abstrait

 

Contrairement aux autres artistes, la matière première du photographe ne peut être que le réel puisque c’est ce que son appareil enregistre.

Mais ce réel, on peut le transformer dès la prise de vue en jouant sur les différents réglages de son appareil, son cadrage, ses lumières, ou, plus souvent, en retouchant son image, ou, encore, une combinaison des deux.

Voici, par exemple la photo brute d’une fenêtre embuée prise de l’extérieur, qui reflète les maisons alentours.

 

Dans cette autre photo, j’ai voulu capter le mouvement du tram en incorporant le trottoir fixe comme référence. Dès la prise de vue, l’image porte un certain niveau d’abstraction.

Le traitement de cette image a brouillé la réalité pour la rendre abstraite et créer une atmosphère particulière.

 

Pour accentuer cet effet, j’ai décidé de la traiter en n&b : on ne voit plus qu’une superposition de lignes, sans plus aucun lien avec une réalité reconnaissable. On peut parler d’une photo abstraite.

 

Vous pouvez le faire !

 

Personnellement, je ne produis ce type d’images que très exceptionnellement.

Mais dans cet article, je voudrais vous inciter à tester différentes façons de créer des photos abstraites. Cela vous permettra d’explorer des mondes inconnus et d’élargir votre palette d’inspiration photographique !

Et pour cela, croyez-moi, ce n’est pas compliqué : une bonne dose de curiosité, des essais et encore des essais, et vous y parviendrez !

Les quelques pistes qui suivent vous aideront à démarrer, mais créez vos propres occasions !

Voilà, par exemple, une photo à la limite de l’abstraction, réalisée dès la prise de vue : il faisait très sombre, j’ai pris la photo l’appareil en main pendant 5 secondes. Je n’étais pas sans savoir que j’aurais un flou de bougé que j’ai intentionnellement intensifié : essayez !

Vous avez probablement autour de vous des objets qui peuvent vous fournir l’occasion de produire des images abstraites.

Photographier à travers un verre dépoli ou grossier, par exemple, fournit des images très colorées extrêmement faciles à réaliser. Celles-ci ont été réalisées dans ma cuisine : essayez !

A travers une fenêtre.

A travers un vase « rustique ».

Observez, cherchez le meilleur point de vue, le meilleur angle, le meilleur motif que vous isolerez du reste de l’objet pour brouiller les pistes, comme sur cette photo (je vous laisse de soin , dans les commentaires, de me dire de quoi il s’agit…) : essayez !

Photographiez des bulles d’eau ou mettez-vous à plat ventre pour capter la rosée sur l’herbe à contre-jour. Il n’y a pas de limite, alors essayez !

 

La macro : une « machine » à abstraction !

 

En se rapprochant des objets, on capte des détails qui, privés de leur contexte, fournissent très facilement des images abstraites. Il vous suffit d’avoir un objectif macro ou, plus simplement, un appareil ayant une fonction « gros plan ». C’est le cas du compact Nikon P7100 avec lequel j’ai réalisé ces images. Sauriez-vous me dire de quoi il s’agit ?

Vous aussi : essayez, et essayez encore !

 

 

Résumons :

  1. Une photo abstraite est une photo dont le sujet a perdu tout lien avec la réalité
  2. L’abstraction peut être obtenue dès la prise de vue, mais c’est la retouche qui lui donne son aspect définitif
  3. Les objets du quotidien sont autant d’occasion de vous exercer à produire des images abstraites
  4. La macro vous permet d’obtenir des abstractions très facilement.

 

Et maintenant ?

 

Prenez votre appareil avec vous et prenez des photos abstraites ou que vous pourrez traiter ainsi !

Encore une fois, pas besoin de « faire des trucs d’intellos » ! La photo doit rester un plaisir.

Puis envoyez-moi vos photos : nous les publierons dans ce blog !

Vous aimez nos articles ?

En cadeau de bienvenue, recevez gratuitement notre ebook "Des belles photos tout de suite" : un guide pratique de 64 pages qui va vous permettre d'améliorer rapidement votre production photographique !


 

You have Successfully Subscribed!